Image Alt

Author: admin2014

Contacts Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires. Nom Prénom E-mail Téléphone (facultatif) Votre message Envoyer Contact e-mail : direction@diet-sport-energy.com Contact téléphone : 06 87 30 98 77 Les données recueillies sont uniquement destinées à notre société aux fins d’un usage interne et ne seront jamais retransmises à des tiers non autorisés. Conformément aux articles 38 à 40 de la Loi 78-17 modifiée ,vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression des données vous concernant. Pour exercer celui-ci, veuillez nous contacter à l’aide du

La foulée du traileur pour optimiser son coût énergétique et dépenser moins d'énergie Un des paramètres de la performance en trail est ce le coût énergétique de notre organisme pour avancer c'est à dire le rapport entre la consommation d’oxygène que nous dépensons pour nous déplacer à une vitesse donnée. Pour faire court, prenons Patrice et Michelle avec la même cylindrée de moteur (VO2max). Si Michelle dépens moins d’oxygène à 10 km/h moins que Patrice elle aura beaucoup plus de chance de tenir

La VMA, faut-il la travailler pour un ultra ? La séance de VMA sur piste calibrée à une vitesse précise est-elle indispensable ?  Je n'en suis pas vraiment sûr ! Je connais bon nombre d'ultra-traileurs qui ne travaillent pas spécifiquement leur VMA, Kilian Jornet est l'un d'eux. Celui-ci ne connaît ni le monde des salles de muscu l'hiver et que fort rarement les séances calibrées aux millimètres sur tel ou tel % de VMA. Comment fait-il ? Sa méthode adoptée est juste de développer et maintenir

Renforcement musculaire : les pompes avec une balle Simple et redoutable au réveil  4 à 5 x de 5 à 20 pompes  récup entre 1'  Option dynamique ou gainage ( on tient la position basse pendant 30'' à 1'). En vidéo, ici : https://www.flickr.com/photos/pelekool/3261918748/ Quelques précautions s'imposent  Attention à ne pas prendre un trop gros ballon. Ne pas descendre trop bas pour éviter les cambrures du dos. La vidéo de Youtub que je vous donne dans le lien ci-dessous illustre bien ce défaut avec un dos qui se creuse beaucoup trop

L'entraînement biquotidien Le principe  Le travail biquotidien consiste à placer deux séances d'entraînement par jour : une le matin et une en fin d'après-midi. En terme purement comptable cela permet d’augmenter le nombre de séances par semaine (ou microcycle). Lapalisse le dirait mieux que moi : si vous avez l’habitude de vous entraîner 5 fois par semaine, en ajoutant deux journées en "biquotidien" dans votre programme cela vous permettra de passer à 7 séances. Contrôler sa récupération S’entraîner deux fois par jour est très exigeant, cela va demander

VELO et TRAIL Cet article est assez long , j'ai voulu être le plus précis possible  merci de votre patience pour le lire. =>> Un constat : il est fréquent de voir d’anciens cyclistes  de haut niveau  briller sur une épreuve de trail . =>> un volet "oublié" de la préparation physique  Il est rarissime de voir sur les plans types des magazines des des entrainements sur  vélo

L'allure marathon en restant sur la "zone de confort aérobie" du seuil 1 On appelle cela aussi "la zone proximale" du seuil 1 c'est à dire celle où l'intensité médiane se situe sur ce seuil 1. Le seuil 1  Le seuil 1 définit la limite haute du travail en aérobie stricte qui permet de courir ou pédaler avec une fabrication de lactates dans les muscles rapidement réutilisés par le muscle lui-même ou par d’autres organes (foie, cœur, rein). A ce seuil les ions H+