Image Alt

1′ / 15”

1′ / 15”

Illustration d’une séance  de fractionnés autour su seuil 2 avec des temps de   récupération  très courts ( ce que l’on appelle la “récupération  pincée” –

=>>

AVERTISSEMENT : 

Les séances que je vous présente ici ne sont JAMAIS des séances à prendre à la lettre ! 

Malgré des sollicitations régulière , je me suis toujours refusé de proposer aux rédactions des magazines des plans types de trails , je trouve cela totalement artificiel .

Un plan d’entrainement doit prioritairement prendre en compte les points forts et les point faibles de l’athlète .

Cela demande du temps pour identifier ces points forts et faibles .

Pour ma part je les repère avec les ressentis des coureurs sur les premières séances d’évaluation que je donne et sur l’étude des courbes cardiaques lorsque j’en ai la possibilité .

Dans le cas présent je veux  juste vous illustrer un exemple de “récupération pincée”

=>>

Un des élément clé de la gestion des temps de récupération entre les fractionnés reste la maîtrise de la ventilation avec un contrôle de l’équilibre entre l’absorption d’O2 et le rejet de CO2 (coefficient respiratoire). 

Pour garder une bonne ventilation il est nécessaire de maintenir un bon niveau de fréquence cardiaque 

Avec cette séance je recherche donc  chez l’athlète une maîtrise de la baisse de la FC sur les temps de relâchement  .

La structure basée sur 1′ d’effort proche de la vitesse à VO2max suivie de 15” de rela^chement   va me permettre de  pousser l’organisme de cette athlète ( haut niveau en cross et KM vertical ) à apporter le maximum  d’oxygène aux muscles et cela le plus longtemps possible.

Rappelons que plus un muscle va recevoir un fort apport en oxygène longtemps plus il sera résistant dans le temps.

Pour faire court le but c’est d’amener un maximum d’oxygène aux muscles tout en limitant   une trop forte accumulation de déchets  ( ions H+ )  produits pendant l’effort à haute intensité

=>> 

d’autres articles sur l’entrainement ici : 

http:///infos-entrainement/

=>>

Bibliographie 

Si l’équipe de Véronique BILLAT et son labo de recherche reste en France à la pointe de la réflexion sur l’importance de la gestion des temps de récupération en lien au développement de la consommation maximale d’oxygène et au temps de soutien de celle-ci, de nombreux autres chercheurs ont étudiés le sujet, en voici quelques uns :

GREEN

“Adaptation in skeletal muscle exercise metabolism to a sustained session of heavy intermittent exercise”

Édition : J Physiol Endocrinol Metab, 2000.

LONDEREE

“Oxygen consumption of cycle ergometry is nonliner related to work rate and pedal rate” 

Édition : Med Sci Sport, 1997.

LAICHE 

“Evaluation de VO2max et de VMA, en laboratoire et sur le terrain”

Édition Sciences et Sport, 1996.

LUCIA

“Referred pedalling cadence in professional cycling” 

Édition : Med sci sports, 2001.

Laisser un commentaire