Publié le

YO-YO : la séance de cinétique de VO2

TRES UTILE !!
Comprendre cette séance
Il s’agit de vous permettre d’aller rechercher la plus haute ventilation possible !
C’est important de travailler régulièrement sur des très fortes intensités de débit ventilatoire , c’est un peu la cylindrée de votre moteur .
Même si vous n’allez évidemment pas être sur ce type d’intensité sur un trail , avoir la meilleure cylindrée possible permettra de rester encore efficace sur des régimes moteurs beaucoup plus bas !
Il y a donc un lien entre votre VO2max (volume d’oxygène maximum exploitable par votre organisme ) et votre allure de croisière à des intensités modérées .
=>>On fait comment ?
>> Pour une séance dont l’objectif visé est d’optimiser la montée progressive de la consommation du volume d’oxygène (appelée aussi séance de « cinétique de VO2 » ) > on sera vigilant pour garder une progressivité dans la montée de la fréquence cardiaque pour aller à minima sur le seuil 2 (seuil anaérobie dit aussi « SEUIL » ) voir le dépasser et aller titiller sa FC max
>>Les temps de relâchement entre les fractionnés seront calibrés pour ne pas « casser » la dynamique d’oxygénation en amorçant une trop baisse de la fréquence cardiaque (appelée « dérive ») : au maximum 20 puls en dessous du max atteint en fin de fractionné .
=>>DEUX options
option 1 : terrain PLAT On veut travailler l’amplitude et le relâchement de la foulée
option 2 : en montée 10-15% On veut travailler aussi le travail de « l’endurance de force musculaire » avec progressivement la meilleure mobilisation possible des fibres
Voila voila …. il ne vous reste plus qu’à vous mettre au taf !
Attention séance technique , exigeante , il faudra serrer les dents !
Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *